Tous les articles

novembre 15, 2016

7,5 % d’augmentation de la contribution française au budget de l’Union européenne : le contribuable français doit toujours payer davantage !

Partager cette page :La contribution de la France au budget de l’Union européenne passera de 20 milliards d’euros en 2015 à 21,59 milliards d’euros en 2016. Soit une augmentation, très sensible, de 7,5%. Cette augmentation, supportée comme à l’accoutumée par les contribuables français déjà largement ponctionnés, a deux explications majeures. La première, c’est que le gouvernement est incapable de défendre les intérêts de la France à Bruxelles, alors que certains pays viennent d’obtenir des ristournes substantielles quant à leurs contributions respectives. La seconde, c’est que le mastodonte bruxellois s’avère de plus en plus exigeant en termes de dépenses. Il faut, en effet, financer l’accueil massif et infini de migrants…tout en coupant sombrement dans les aides à nos agriculteurs, qui sont pour la plupart d’entre eux dans une véritable situation de détresse. Cette augmentation, une fois de plus, aura reçu, au Parlement, l’approbation unanime des élus socialistes, verts, centristes, « républicains »… Il est […]
octobre 26, 2016

UNION EUROPÉENNE : APRÈS LA SOUVERAINETÉ LIMITÉE, LA DÉMOCRATIE LIMITÉE ?

Partager cette page :Communiqué de la Délégation FN/RBM au parlement européen  En reprenant le modèle soviétique de la doctrine de la souveraineté limitée, le Parlement européen s’apprête désormais à limiter purement et simplement le droit élémentaire à l’expression démocratique des peuples. Après la souveraineté limitée, la démocratie limitée… En effet, le rapport In’t Veld, voté le 25 octobre, veut imposer à chaque État de passer chaque année une sorte de « permis de démocratie » devant la Commission européenne… Inutile de préciser que le droit de recourir au référendum, le droit de manifester contre la submersion migratoire, la liberté d’expression, entre autres, seraient dès lors étroitement encadrés par les cerbères de l’ordre euro-mondialiste de Bruxelles avec comme sanction possible la perte pour l’État puni de son droit de vote au Conseil européen. Nommer un groupe d’experts, notamment turcs, pour juger si telle ou telle loi, votée par un Parlement national souverain, est […]
octobre 3, 2016

La Hongrie dit non à la politique de quotas de migrants imposée par l’Union européenne

Partager cette page :Communiqué de la Délégation FN RBM au Parlement européen Les Hongrois refusent massivement la submersion migratoire organisée par Bruxelles : les autres peuples européens doivent pouvoir aussi se prononcer. 95 % des Hongrois qui ont choisi de s’exprimer ont refusé le plan d’installation des migrants dans leur pays dicté par Bruxelles. C’est une victoire pour le peuple hongrois qui a clairement indiqué son opinion profonde sur cette question. En dépit de l’abstention qui ne valide pas le référendum, la position du peuple hongrois témoigne d’un très vif rejet de la politique immigrationniste dictée par Merkel, Juncker et Hollande. Les autres peuples européens, le peuple français en premier lieu, doivent être interrogés directement sur cette question fondamentale.
septembre 26, 2016

Question écrite – Nomination de M. Barroso par Goldman Sachs

Partager cette page :Le mois de juillet dernier, José Manuel Barroso, l’ancien Président de la Commission européenne (2004-2014), a été nommé président non-exécutif de Goldman Sachs International, branche internationale de la banque américaine, très impliquée dans la crise des subprimes et dans la crise grecque. Même le Président de la République française est intervenu dans le débat, jugeant «moralement inacceptable» le nouveau rôle de M. Barroso. La Commission européenne estime-t-elle compatible avec les principes de l’Union la nomination de l’ancien président par la banque d’affaires américaine ? La Commission entend-elle demander des comptes à M. Barroso? La Commission entend-elle ouvrir une enquête sur la gestion Barroso, afin de vérifier si son action aurait pu, de quelque manière que ce soit, favoriser le groupe Goldman Sachs ?
septembre 22, 2016

Un nouveau commissaire européen épinglé par un scandale financier !

Partager cette page :Communiqué de la Délégation FN RBM au Parlement européen    Les donneurs de leçons ! L’ancienne commissaire européenne à la Concurrence, Neelie Kroes, chargée de surveiller le monde des affaires, a été administrateur d’une société aux Bahamas pendant son mandat, au mépris des règles européennes.   Alors que l’Office européen de lutte contre la fraude persécute les députés d’opposition en se faisant le bras armé du système européiste, la Commission européenne laisse passer une affaire aussi énorme ! Cette “omission” est révélatrice du comportement des technocrates européens.   Alors que les nations européennes subissent une austérité insensée, que les entreprises s’écroulent sous le poids des charges et que les agriculteurs déclarent faillite les uns après les autres, les institutions européennes détournent les règles en matière d’éthique, de transparence et de contrôle des fonds publics. Mais qui va contrôler les contrôleurs ???