Préparation de la réunion du Conseil européen des 17 et 18 décembre 2015 (débat)

au nom du groupe ENF .  Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs, chers collègues, courage fuyons! Tel pourrait être le prochain thème du Conseil européen. Prétendant lutter contre le terrorisme, les dirigeants du Conseil ne mentionnent pas le passage de centaines, voire de milliers de terroristes parmi les flux des migrants. C’est pourtant par ce biais qu’ont agi la plupart des assassins du 13 novembre dernier à Paris, comme leur chef, qui a transité par la Grèce. Le traité de Schengen est à l’origine de nos problèmes, et on voudrait aujourd’hui aller plus loin dans un système qui a échoué.

Il en est de même pour l’Union économique et monétaire. Le Conseil entend la renforcer, alors que son échec est flagrant. Seule une politique adaptée à chaque État, appuyée sur une sortie concertée de l’euro, pourrait permettre aux peuples européens d’éviter austérité, récession et sacrifice.

La prochaine question du Brexit pourrait remettre en question vos choix suicidaires. Les peuples européens le manifestent lors de chacune des élections dans les États membres. Mesdames et Messieurs, les Européens ne veulent plus de votre Europe technocratique, cosmopolite et ultralibérale.

Les Européens veulent l’Europe des nations et des libertés: la seule solution pour un véritable avenir de la civilisation européenne.