Edouard Ferrand

mai 5, 2016

Dîner-débat : notre Europe, une Europe des Nations et des Libertés !

Partager cette page :Je participerai le 8 mai à Fréjus au dîner-débat, placé sous l’égide du groupe Europe des Nations et des Libertés, “Notre Europe : une Europe des Nations et de la Liberté”.
mars 24, 2016

La voix du grand large – n°1 | Lettre de la Fédération des Français de l’Etranger

Partager cette page :Cliquez ci-dessous pour découvrir la première lettre de la Fédération des Français de l’Etranger du Front National.
mars 17, 2016

Huile d’olive française, une qualité origine France à protéger !

Partager cette page :Communiqué de Louis Aliot, Joëlle Melin, Edouard Ferrand et Philippe Loiseau députés francais au Parlement européen membres de la Commission Agriculture et développement rural Les députés européens Louis Aliot, Joëlle Melin et Edouard Ferrand, Philippe Loiseau membres de la Commission Agriculture et développement rural du Parlement européen, en visite dans l’Aude, dénoncent vigoureusement le diktat de la Commission européenne imposant une simple appelation de “production de France” pour l’huile d’olive. Ainsi, les huiles produites en France à partir d’olives locales se trouvent sur un pied d’égalité avec celles provenant de produits importés. Ils demandent que soit inscrite “Origine France” sur les étiquettes. Une fois de plus, la Commission européenne montre son vrai visage : l’agression contre les vrais producteurs locaux au bénéfice des intérêts mondialistes.
février 23, 2016

La Commission européenne s’en prend une nouvelle fois aux appellations viticoles

Partager cette page :Communiqué de presse d’Edouard Ferrand et Philippe Loiseau, députés au parlement européen, membres de la commission agriculture et développement rural Nouvelle menace sur nos vins. Les élus du Front National au Parlement européen s’insurgent contre une nouvelle proposition de la Commission européenne. Cette dernière entend accorder aux vins de pays la possibilité d’utiliser le nom de la région où ils sont produits, ce qui est normalement réservé aux vins IGP et AOP. En créant la confusion chez les consommateurs, cette libéralisation encourage les contrefaçons de toutes sortes et menace directement l’avenir de nos appellations. Sous prétexte de simplification, la Commission s’arroge en réalité le pouvoir de remettre en cause des siècles de travail de nos viticulteurs. La France doit absolument mettre son veto à cette nouvelle atteinte au principe de subsidiarité. Les appellations sont à la fois un atout majeur de notre économie, une reconnaissance de notre […]
février 4, 2016

Intervention au Parlement européen au sujet de la Serbie

Partager cette page :